Paris peut encore y croire

3 mai 2012 - 07:04

Au lendemain du match nul de Montpellier face à Evian (2-2), le PSG n'a pas manqué l'occasion d'en profiter en s'imposant face à Saint-Etienne (2-0), mercredi soir, pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. Grâce à des buts de Nenê et de Javier Pastore, les Parisiens reviennent à trois points du leader héraultais, et restent devant Lille, vainqueur à Nice (0-1) un peu plus tôt.
Le suspense va durer! En dominant Saint-Etienne, le PSG a assuré l'essentiel, profitant du nul de Montpellier mardi contre Evian (2-2) pour revenir à trois points - et un but - du leader héraultais, à trois journées de la fin... Le club parisien a également récupéré au passage une place de dauphin abandonnée pendant deux heures aux Lillois, et montré qu'il avait bien récupéré de sa défaite de dimanche au Stadium Nord (2-1). Il a aussi mis fin à une série de 11 matches consécutifs en Ligue 1 où il avait encaissé au moins un but, le tout en alignant une quatrième charnière centrale en 72 heures ! Car si Alex et Bisevac avaient débuté à Lille, le Brésilien avait ensuite été successivement associé en cours de match à Sakho après la blessure du Serbe puis à Lugano suite à l'expulsion de l'ancien capitaine...

Mercredi, c'est Camara qui réintégrait le onze de départ, son vieux complice Armand récupérant lui le flanc gauche, derrière Maxwell, alors qu'aucun attaquant de métier n'était aligné au coup d'envoi. Touché à la cheville et absent à Lille, Ménez aura retrouvé le pré avec un certain plaisir, lui qui aura été le grand animateur de la soirée, face à des Stéphanois décevants et qui ont vite dû se priver de Perrin, touché à la cuisse. L'envie parisienne se manifeste elle dès l'entame, avec une combinaison conclue par une talonnade dans la surface de Pastore pour Jallet, qui ne parvient pas à récupérer le cuir (2e). Timides, les Stéphanois tentent une première incursion et parviennent à obtenir un premier corner, mais la frappe d'Aubameyang termine sa course dans les tribunes du Parc (12e). D'abord averti pour avoir amplifié sa chute au contact de Mignot (5e), Ménez manque ensuite une énorme occasion, tardant trop avant de tirer alors qu'il était idéalement placé après une ouverture de Bodmer (14e). Mais le dragster parisien va persévérer. Il bénéficie ainsi d'un très généreux coup de pied de réparation pour un tacle de Marchal, alors que, lancé par Nenê, il avait manqué le cadre dans un angle fermé. M.Enjimi consulte son assistant et offre à Nenê la possibilité d'ouvrir le score, le Brésilien ne laisse pas passer l'offrande, inscrivant son 17e but de la saison (1-0, 21e).

Hoarau, rentrée décisive

Un avantage somme toute mérité pour des locaux qui manquent d'enfoncer le clou toujours par Ménez, mais la frappe du gauche du numéro 7 trouve le poteau stéphanois avant de rebondir sur Ruffier (30e). Son homologue parisien n'a lui toujours pas eu le moindre arrêt à effectuer quand Aubameyang est sur le point d'égaliser, avant que Camara ne détourne en corner (39e). Un coup de pied de coin qui aurait pu coûter très cher aux Parisiens, mais les deux Stéphanois présents à la retombée du ballon au deuxième poteau se gênent, manquant ainsi une énorme opportunité de revenir dans la partie. Les hommes de Carlo Ancelotti finissent toutefois mieux ce premier acte, et il faut un superbe réflexe de Ruffier, bien sur ses appuis, pour empêcher Bodmer de doubler la mise d'un somptueux ciseau acrobatique du gauche à la réception d'un centre de Nenê (44e).

Ce sont pourtant les joueurs du Forez qui vont se signaler dès la reprise, mais Nicolita est trop court pour dévier au fond des filets l'ouverture de Lemoine (46e). Les Parisiens repartent néanmoins de plus belle mais ni Pastore, qui contraint Ruffier à concéder un corner (55e) avant d'envoyer son tir dans les nuages sur une passe en retrait de Nenê (65e), ni Ménez, pas récompensé des efforts sur deux nouveaux tirs hors cadre (58e, 67e), ne réussissent à accentuer l'avance du PSG. Des efforts qui vont finir par payer en fin de match, après la rentrée de Hoarau. Le Réunionnais bute d'abord sur Ruffier (83e), avant de se montrer décisif en décalant Jallet, dont le centre parfait pour Pastore permet à l'Argentin d'inscrire son 12e but de la saison et de faire exulter l'enceinte de la Porte de Saint-Cloud (2-0, 88e). De quoi promettre une palpitante fin de saison !

Commentaires

bonne année 2015 plus de 2 ans
Tournoi de Pâques des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
SUPER LOTO des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
MEILLEURS VOEUX 2014 plus de 3 ans
BONNE ANNEE plus de 3 ans
Noel arrive plus de 3 ans
LA VRAIE-CROIX TOURNOI EN SALLE le 28/12/13 plus de 3 ans
Nouveaux jeux de maillots plus de 3 ans
doudoux doudoux a commenté ENTRAINEMENT plus de 4 ans
ENTRAINEMENT plus de 4 ans
Rassemblement Administrateurs Sites FOOTEO Samedi 29 Juin plus de 4 ans
Rohan B / Equipe B - District 3 : résumé du match plus de 4 ans
Campeneac A / Equipe A - District 1 : résumé du match plus de 4 ans
Equipe C - District 4 / Credi B et 2 plus de 4 ans
Moustoir Remungol / Equipe C - District 4 et 2 autres : résumés des matchs plus de 4 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 1 Supporter

.

saison 2012-2013

UN PEU D'HUMOUR

 

Allô police !!!

- Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ?
- Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
- Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?