Saint Pierre de Pleugriffet : site officiel du club de foot de PLEUGRIFFET - footeo

Montpellier en Giroud libre

15 janvier 2012 - 11:29

A la question du rival le plus crédible du Paris Saint-Germain pour le titre, c'est Montpellier qui a répondu présent en s'imposant face à Lyon (1-0), samedi lors de la vingtième journée de Ligue 1, grâce à un but d'Olivier Giroud. Trop démunis en défense, les Gones se heurtent même au retour menaçant de Rennes, vainqueur à Caen (0-1). Bordeaux va mieux, Saint-Etienne a le Vert à moitié plein alors qu'au contraire Auxerre, Sochaux et Nice voient les soucis arriver. Tous les résultats de la soirée.
MONTPELLIER - LYON: 1-0
Consulter aussi:
Le film du match

Montpellier n'a pas connu de résistance digne de ce nom en s'imposant face à Lyon (1-0), samedi soir, dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1.

Amputé de toute sa défense, l'OL a cruellement manqué d'automatismes et de maîtrise, ne tirant aucune fois au but avant l'ouverture du score de Giroud (62e, 1-0). En face, Montpellier a donc outrageusement dominé la rencontre, le bonheur de Giroud contrastant avec le dépit de Lisandro, esseulé et sevré de ballon durant toute la rencontre, au point de sortir de ses gonds en regagnant le vestiaire à la fin du match, créant un début d'échauffourée.

Le MHSC a multiplié les occasions de but et prouvé du même coup que le départ à la CAN de quatre joueurs de l'effectif n'allait pas faire chanceler l'édifice. "D'autres joueurs ont répondu présent", insistait Dernis à l'issue de la rencontre au micro de Foot+. Même le jeune Koita, entré en fin de match, est parvenu à se montrer dangereux et à provoquer Lloris en duel (90e+1).

Au classement, Montpellier reste deuxième à trois points du leader parisien, tandis que les Gones pointent au quatrième rang, avec huit unités de retard sur le PSG.

Prochains matches: Nice - Montpellier ; Lyon - Dijon


CAEN - RENNES: 0-2
Consulter aussi: Le film du match

Caen ça veut pas...

Du côté de Caen, le début de l'année 2012 est à l'image de la fin 2011. Mal en point en championnat, les Normands ont été éliminés coup sur coup de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France. Alors en recevant Rennes ce samedi pour le compte de la 20e journée de Ligue 1, ils avaient l'occasion de reprendre des couleurs et surtout, s'éloigner de la zone rouge.

Dans un stade plutôt rempli pour l'occasion, les joueurs de Franck Dumas font jeu égal avec des Rennais qui veulent eux à tout prix accrocher le wagon de tête. Les Normands sont d'ailleurs les premiers à se procurer une occasion, quand Hamouma accélère au milieu de terrain avant de frapper du gauche. Une tentative qui passe à quelques centimètres du but de Costil (20e). Dans la foulée, Rennes, guère dangereux jusqu'à présent, parvient à ouvrir le score. Après une transversale de Féret, le ballon navigue aux abords de la surface Caennaise. Kembo prend ses responsabilités et place une jolie frappe pied droit (0-1, 22e). Dès lors, les Bretons prennent le contrôle de la partie, leurs adversaires ne réagissant que par intermittence, notamment par Nabab (41e).

Même constat en seconde période. Sans être flamboyant, les joueurs de Frédéric Antonetti affichent une certaine maîtrise. Et Montano, plein de vivacité après une frappe repoussée de Féret, double la mise (2-0, 66e). Profitant d'un certain relâchement des visiteurs, Caen tente bien de réagir par Seube (71e) ou Hamouma (86e), sans succès. La série noire se poursuit pour Caen qui enregistre une 9e rencontre consécutive sans victoire et se déplacera à Toulouse dans deux semaines. Aux portes du podium, Rennes recev

Prochains matches: Toulouse - Caen ; Rennes - Marseille


BORDEAUX - VALENCIENNES: 2-1
Consulter aussi: Le film du match

Bordeaux sans briller

Restant sur trois succès de rang à Chaban-Delmas, Bordeaux a pris le meilleur sur Valenciennes (2-1), samedi, dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1. Si le résultat brut leur permet de poursuivre leur série victorieuse à domicile, les Girondins sont loin d'avoir séduit leur public.

Ne parvenant pas à imposer leur domination, les hommes de Francis Gillot ont le mérite de faire preuve d'un froid réalisme. Contre le court du jeu, Jussiê et Maurice-Belay concrétisent les deux premières occasions bordelaises avant le quart de jeu. Sans renoncer, Valenciennes se montre dangereux à plusieurs reprises par l'intermédiaire de Carlos Sanchez notamment avant que le jeu ne s'équilibre avant la pause.

De retour des vestiaires, les Nordistes sont seuls au monde et se heurtent à un Cédric Carrasso très tranchant dans ses interventions. Foued Kadir récompense les siens en trompant le portier bordelais à la 55e minute de jeu mais le VAFC est coupé dans son élan dix minutes plus tard quand Isimat-Mirin écope d'un second avertissement. Néanmoins, Bordeaux tremble à dix contre onze et l'emporte au terme d'une prestation bien terne.

Les Girondins grimpent à la 9e place du classement avec 26 points tandis que leurs adversaires du soir chutent à la 14e place avec 20 points. Bordeaux se déplacera à Evian-Thonon, dimanche prochain, Valenciennes accueillera Ajaccio.

Prochains matches: Evian-Thonon - Bordeaux ; Valenciennes - Ajaccio


SAINT-ETIENNE - SOCHAUX: 1-0
Consulter aussi: Le film du match

Les Verts ont souffert

Il a fallu un but de Zouma dans le dernier quart d'heure pour libérer les Verts, vainqueurs difficiles de Sochaux (1-0) lors de cette 20e journée de Ligue 1. Les Doubiens, avant-derniers, doivent s'attendre à une fin de saison difficile.

Saint-Etienne débute timidement dans ce match face à une équipe de Sochaux bien regroupée derrière. Les belles actions se font rares. Il faut attendre la 10e pour assister à un tir dangereux de Nicolita. Sochaux réagit sur un corner direct de Boudebouz (19e), qui oblige Ruffier à une belle parade. La plus belle occasion est à mettre au crédit de Guivalogui, seul devant Cros aux six mètres, mais dont la reprise passe au-dessus (22e). Ruffier se met en évidence peu avant la pause (43e).

En seconde période, les deux équipes se marquent de près. Saint-Etienne souffre pour s'approcher de la cage adverse. Nicolita tente de surprendre Cros sur un corner direct (53e). Sochaux réplique par une belle frappe de Butin (69e). On semble se diriger vers un résultat nul, mais Zouma, d'une tête piquée sur un corner de Nicolita, ruine les derniers espoirs sochaliens (1-0, 77e).

Malgré une louable réaction des Lionceaux, Saint-Etienne empoche un précieux succès qui le mène à la sixième place au classement. Sochaux(19e) s'enfonce un peu plus !

Prochains matches: Lille - Saint-Etienne ; Lorient - Sochaux


DIJON - EVIAN-THONON: 3-1
Consulter aussi: Le film du match

Correa chute d'entrée

Premier match difficile pour Pablo Correa récemment arrivé à la tête d'Evian T.-G. : réduits à dix, ses joueurs ont subi la loi de Dijonnais réalistes au terme d'un match haletant (3-1).

A peine le round d'observation entamé, les projecteurs du stage Gaston-Gérard font défaut et plongent l'enceinte sportive dans le noir. L'interruption de 5 minutes ne convient pas à Sorlin, qui se blesse dès la reprise. A peine entré, son remplaçant, Tie Bi, est expulsé logiquement pour une intervention très en retard sur Bauthéac. Jovial, qui avait trouvé le poteau sur une volée en pivot à la 22e, ne se décourage pas et se procure une occasion en or (34e) mais, seul face à Andersen, il manque le cadre. Le même Jovial se mue en passeur peu avant la pause et adresse une merveille de centre pour Corgnet, qui n'a plus qu'à mettre son pied gauche en opposition pour tromper Andersen (1-0, 42e).

Sans leur capitaine Sorlin et réduits à dix, les Savoyards n'existent pas et se font punir par Jovial, qui coupe un centre désespéré de Bauthéac au premier poteau (2-0, 50e). Evian réagit par Sagbo, qui trouve le poteau (52e), avant que Jovial ne remette le couvert en prolongeant de la tête un long ballon de Bauthéac (3-0, 56e). Abattus, les hommes de Correa réagissent finalement par Sagbo, qui bénéficie d'un caviar de Govou, entré quelques minutes plus tôt (3-1, 76e). Ce but a le mérite de réveiller Evian, mais la défense dijonnaise ne craquera pas à nouveau.

L'addition est salée pour le premier match de Correa à la tête d'Evian. Son équipe, 12e, est rejointe au classement par un Dijon efficace, auteur de trois buts en dix frappes.

Prochains matches: Lyon - Dijon ; Evian-Thonon - Bordeaux


NANCY - LORIENT: 2-2
Consulter aussi: Le film du match

Nancy s'en sort bien

Pourtant dominée durant toute la partie par Lorient, l'ASNL est parvenue à décrocher le point du nul (2-2) sur sa pelouse à l'occasion de la 20e journée de Ligue 1.

Alors qu'ils monopolisent le ballon, les Lorientais se font surprendre dès la première opportunité nancéienne. Alerté côté gauche, Bakar adresse un centre au second poteau à destination de Mollo. La recrue hivernale est proche de marquer pour son premier match avec Nancy mais Audard s'interpose. Moukandjo a bien suivi et trouve le chemin des filets (1-0, 14e). La réponse des Merlus est immédiate mais la frappe de Jouffre passe de peu à côté de la cage gardée par Ndy Assembe (18e). La partie s'emballe et Bakar, très actif, est l'auteur d'une jolie frappe enroulée que capte Audard (19e). Malgré une possession de balle largement à leur avantage, les Merlus se montrent trop brouillon pour mettre à mal le bloc lorrain.

Au retour des vestiaires, la pression des visiteurs s'accentue, notamment sous l'impulsion des entrants Emeghara et Campbell. Sur un corner de Jouffre, Coutadeur hérite du ballon à l'entrée de la surface et égalise d'une très belle volée de l'extérieur du droit (1-1, 62). Puis c'est au tour d'Emeghara de s'illustrer en donnant l'avantage à sa formation d'une frappe enroulée du gauche (1-2, 81e). Mais contre toute attente, Nancy, qui n'a rien montré lors du second acte, parvient à égaliser par l'intermédiaire de Sané suite à un corner de Mollo (2-2, 83e).

Alors qu'il n'avait plus ramené le moindre point en déplacement depuis quatre mois, Lorient doit se contenter d'un match nul sur la pelouse de Nancy au goût amère tant la domination des Merlus fut outrageante.

Prochains matches: Auxerre - Nancy ; Lorient - Sochaux


BREST - NICE: 1-0
Consulter aussi: Le film du match

Heureux Brestois

A domicile, le Stade Brestois bat l'OGC Nice Côte d'Azur (1-0) et met son rival du soir à six points au classement. Mais le résultat est cruel pour des Azuréens souvent inspirés offensivement.

L'homme de ce Brest-Nice est sans conteste Eden Ben Basat. Dès la sixième minute, l'Israélien reprend victorieusement un centre en retrait de Poyet (1-0) et permet de libérer son équipe un peu crispée lors des premières minutes. Les locaux connaissent alors un quart d'heure euphorique qui les voit tout près de doubler la mise. Mais les Niçois ont des ressources et réagissent: Mounier trouve la barre (30e), avant qu'Elana ne détourne une frappe croisée de Guié Guié (32e).

Le second acte repart sur les mêmes bases: grâce à un arrêt-réflexe sur sa ligne, Elana sauve d'abord les siens sur un pointu de Mounier (53e), avant d'être à son tour sauvé par son poteau qui repousse une magnifique reprise de volée d'Hellebuyck (58e). Les Aiglons baissent progressivement de pied physiquement, ce dont profitent les Brestois, emmenés par un duo Ben Basat-Grougi dans tous les bons coups. Malgré deux occasions nettes, chacune dans la dernière demi-heure, les deux hommes ne peuvent faire le break. Malgré tout, Brest tient le score et se donne de l'air au classement. Nice entre dans la zone rouge.

Prochains matches: Brest - PSG ; Nice - Montpellier


AJACCIO - AUXERRE: 2-1
Consulter aussi: Le film du match

Et de trois!

Dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1, la lanterne rouge Ajaccio engrange sa troisième victoire d'affilée en disposant d'une faible équipe d'Auxerre (2-1) au terme d'un match marqué par trois expulsions.

La première période commence timidement entre deux équipes visiblement désireuses de ne pas perdre. Hengbart sauve d'abord sur sa ligne, avant qu'Oliech ouvre le score de près pour Auxerre (0-1, 13e). Ensuite le show de l'arbitre, M. Rainville, débute. En trois cartons rouges peu évidents (Le Tallec, 22e, pour Auxerre puis Bouhours, 38e, et Maire, 43e, pour Ajaccio), il change par deux fois la physionomie du match. Réduit à dix, Auxerre se replie et rompt rapidement. Eduardo, à la réception d'un mauvais dégagement, crucifie Sorin (1-1, 27e). Dans la foulée, Cavalli, après un coup franc sur le poteau (32e), trouve Diawara sur corner pour une tête victorieuse (2-1, 33e). Peu de temps après, avec l'expulsion de Bouhours, Ajaccio se replie en défense jusqu'à la mi-temps.

En deuxième période, Auxerre fait étalage de toute sa faiblesse offensive en ne se procurant pas la moindre occasion face à des Corses, combatifs et réduits à neuf. Au final, Ajaccio l'emporte logiquement. Les hommes de Pantaloni restent derniers mais reviennent à un point de leur adversaire du soir, Auxerre, désormais 16e.

Prochains matches: Valenciennes - Ajaccio ; Auxerre - Nancy

Commentaires

Jérémy Alliot 15 janvier 2012 16:53

Oui aussi une belle victoire qui leur permet de revenir a la 5ème place a 1 pt du podium avant le match de ce soir .

Staff
Eric Fleho
Eric Fleho 15 janvier 2012 14:00

Une belle victoire egalement de Rennes qui permet de revenir a egalite de point avec Lyon apres leur defaite face a Montpellier et comme tu l'as dis Jeremy ne laisse pas PSG s'echaper ...

Jérémy Alliot 15 janvier 2012 11:50

Bjr c'est une belle victoire pour Montpellier et aussi importante car le PSG on gagner et donc il ne laisse pas le PSG s’échapper .Les mauvais résultat continue pour Sochaux qui maintenant se retrouve dernier égalité avec Ajjacio qui a battu Auxerre en finissant a 9 contre 10 ,ils reviennent bien Ajaccio est des victoire importante contre des équipes de bat de tableau pour ne pas descendre.

bonne année 2015 plus de 2 ans
Tournoi de Pâques des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
SUPER LOTO des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
MEILLEURS VOEUX 2014 plus de 3 ans
BONNE ANNEE plus de 3 ans
Noel arrive plus de 3 ans
LA VRAIE-CROIX TOURNOI EN SALLE le 28/12/13 plus de 3 ans
Nouveaux jeux de maillots plus de 3 ans
doudoux doudoux a commenté ENTRAINEMENT plus de 4 ans
ENTRAINEMENT plus de 4 ans
Rassemblement Administrateurs Sites FOOTEO Samedi 29 Juin plus de 4 ans
Rohan B / Equipe B - District 3 : résumé du match plus de 4 ans
Campeneac A / Equipe A - District 1 : résumé du match plus de 4 ans
Equipe C - District 4 / Credi B et 2 plus de 4 ans
Moustoir Remungol / Equipe C - District 4 et 2 autres : résumés des matchs plus de 4 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 1 Supporter

.

saison 2012-2013

UN PEU D'HUMOUR

 

Allô police !!!

- Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ?
- Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
- Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?