Saint Pierre de Pleugriffet : site officiel du club de foot de PLEUGRIFFET - footeo

PSG, Veni, Vidi, Vici...

9 janvier 2012 - 07:06


 

 

 

Terrain presque miné pour le PSG. Pour la première de Carlo Ancelotti, le leader de Ligue 1 a connu toutes les peines du monde pour venir à bout des irréductibles bretons de Locminé (1-2). C'est Lugano, dans le temps additionnel, qui a mis au rêve des pensionnaires de CFA 2. Locminé a bien failli réaliser l'exploit de ces 32e de finale de Coupe de France.
Carlo Ancelotti se souviendra longtemps de ses premiers pas dans le football français. Ce choc culturel, lié autant aux charmes de la Coupe de France qu'à cette virée bretonne dans le Morbihan, le nouvel homme fort du PSG l'a éprouvé ce dimanche, au Moustoir. Et le technicien italien, si son équipe a fini par se sortir du piège tendu par Locminé (1-2), n'a pu que s'incliner devant la performance de cet adversaire, huitième de son groupe de CFA2, la cinquième division nationale, qui aura poussé les joueurs de la capitale au bord du précipice. La présence très classe d'Ancelotti, dont deux semaines de salaire suffisent à couvrir le budget de Locminé, dans la haie d'honneur des Parisiens, à l'issue du match, pour rendre hommage à leurs victimes, en disait long...

Car ce choc des extrêmes a jusqu'à l'ultime seconde des arrêts de jeu laissé à penser que la première sortie officielle d'Ancelotti à la tête du PSG tournerait au gros couac. La faute à des amateurs déchaînés, libérés et joueurs en diable pour le premier match de leur histoire face à une équipe de l'élite, capables de faire le jeu et même de revenir au score, avant de céder sur le fil. Un petit miracle pour un PSG à l'évidence encore loin d'avoir digéré les préceptes de son nouvel entraîneur. (voir par ailleurs) On retiendra notamment de cette première que les Parisiens auront trouvé la faille au moment où le sapin de Noël en 4-3-2-1 d'Ancelotti a évolué en un système à deux attaquants. Comme n'aura pas échappé le coaching de l'Italien, fatal à son capitaine, Mamadou Sakho, sorti à la 75e minute de jeu après avoir provoqué le penalty égalisateur des Bretons.

Locminé, quel coeur !

Au Moustoir, c'est toute la Bretagne, meurtrie par les éliminations la veille de deux de ses pensionnaires de Ligue 1, Lorient et Brest, que défie le PSG. Le poids de toute une région qui, loin d'écraser Locminé, transcende une équipe sans complexe, capable de se créer la première occasion. Et elle est énorme ! Jordan Auger, parfaitement rentré dans son match, délivre une merveille de passe dans l'axe à destination de son unique attaquant. Abou Maïga se délivre sans difficulté du marquage de Lugano et d'un pointu trouve l'angle de la transversale d'un Sirigu tétanisé (4e). Il n'en fallait pas plus pour enflammer le Moustoir. Sur son banc, en revanche, El Mister, Carlo Ancelotti, dans son coupe-vent orange fluo, fait déjà grise mine. Son PSG n'y est pas, abandonnant l'occupation du terrain à son modeste adversaire et surtout coupable d'inattentions grossières comme sur ce corner défensif sur lequel Yohan Le Roux, esseulé, trouve le petit filet de Sirigu (11e).
Si les Parisiens voulaient se mettre en difficultés, ils ne s'y prendraient pas autrement à multiplier les erreurs typiques du match piège en Coupe de France. A faire briller notamment le gardien adverse sur remise de la tête de Hoarau pour la reprise instantanée aux 25 mètres de Momo Sissokho, que stoppe parfaitement Erwan Flegeo (16e). Le dernier rempart breton que Hoarau, parti dans le dos de la défense, vient défier, mais dont la tentative de lobe ratée est captée sans difficulté par le portier de Locminé (17e).

Ce PSG est plus que décevant, à l'image d'un Javier Pastore pour l'heure invisible. Une tête de Sissokho mal cadrée (32e), c'est à peu près tout quand Maïga, omniprésent sur tout le front de l'attaque, est un problème insoluble pour la défense parisienne, qui souffre mille maux devant le Béninois, à l'image de ce déboulé depuis l'aile conclu par une frappe puissante sur Sirigu (38e). Et la sortie de Flegeo est parfaite devant Jallet (40e). La première mi-temps de Locminé frise la perfection, même si Didier Noblet, l'entraîneur morbihanais, au micro d'Eurosport, regrette: "C'est dommage qu'on n'ait pas concrétisé cette première demi-heure."

A la reprise, l'insouciance juvénile d'Auger tranche toujours autant avec la fébrilité d'un Lugano toujours plus inquiétant. Mais le leitmotiv « Jouez, jouez ! », ressassé depuis le banc par Ancelotti finit enfin par être entendu. Nene lance dans la profondeur Pastore, qui élimine son vis-à-vis d'un grand pont, bute sur Flegeo, mais récupère pour ouvrir le score (0-1, 53e). L'Argentin a le break au bout du pied dans la foulée, ou presque. Son dribble sur Flegeo est un peu long et, face au but vide, sa frappe trouve la barre (60e). Le stratège parisien mange carrément la feuille de match, au grand dam de son coach, sur cet excès d'individualisme, alors que Nene et Erding, entré en jeu, se proposaient au centre (71e). La sanction est immédiate avec ce penalty provoqué par Mamadou Sakho que Maïga transforme avec un flegme impressionnant (1-1, 72e). Locminé crée la sensation ! Flegeo ne touche plus terre, auteur d'un arrêt à bout portant face à Nene (74e) et Alexis Kerangouarec est tout proche d'arracher un nouveau penalty sur cette sortie de Sirigu à la limite de sa surface (81e). La prolongation, forcément incertaine, est à portée de mains pour les amateurs, mais Lugano, bien servi par Nene, crucifie Locminé d'un coup de tête dans les arrêts de jeu (1-2, 93e). Un crève-coeur pour des Bretons aussi fiers que talentueux.

Commentaires

bonne année 2015 plus de 2 ans
Tournoi de Pâques des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
SUPER LOTO des Bleuets de Crédin plus de 3 ans
MEILLEURS VOEUX 2014 plus de 3 ans
BONNE ANNEE plus de 3 ans
Noel arrive plus de 3 ans
LA VRAIE-CROIX TOURNOI EN SALLE le 28/12/13 plus de 3 ans
Nouveaux jeux de maillots plus de 3 ans
doudoux doudoux a commenté ENTRAINEMENT plus de 4 ans
ENTRAINEMENT plus de 4 ans
Rassemblement Administrateurs Sites FOOTEO Samedi 29 Juin plus de 4 ans
Rohan B / Equipe B - District 3 : résumé du match plus de 4 ans
Campeneac A / Equipe A - District 1 : résumé du match plus de 4 ans
Equipe C - District 4 / Credi B et 2 plus de 4 ans
Moustoir Remungol / Equipe C - District 4 et 2 autres : résumés des matchs plus de 4 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 1 Supporter

.

saison 2012-2013

UN PEU D'HUMOUR

 

Allô police !!!

- Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ?
- Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
- Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?